Aiguilles - Forêt de Marassan

Difficulté: 
Balade
Temps: 
4h30
Dénivelé: 
350 m
Altitude Max: 
1781 m
Distance: 
10
km

Environnement

Forêt

Intérêt de la randonnée

Cette randonnée, qui permet de découvrir une des plus grandes forêts du Queyras, alterne entre un environnement de départ de type méditerranéen, puis une ambiance plus nordique à travers les sapins.
On admirera à Aiguilles les maisons bourgeoises de la fin du XIXe siècle bâties par des Queyrassins qui avaient fait fortune en Amérique du Sud.

Description

Sortir à pied du parking pour traverser la route départementale, puis passer le petit pont de pierre qui enjambe le Guil, en face. Suivre la piste qui monte vers la droite, puis celle qui monte à gauche et revient ensuite sur la droite. Plus loin, la piste domine des prés en pente sur la droite. Prendre le petit chemin qui part en montée à gauche, un panneau en bois sur un mélèze indique « Peynin ». Ce chemin traverse des prés avant de s’enfoncer dans un bois.

Plus haut, ne pas suivre la piste d’affouage qui part à plat sur la gauche, mais continuer par le chemin qui monte puis traverse les prés d’une ancienne piste de ski. Le chemin grimpe encore dans un bois, passe entre une croix et un calvaire blanc (ancien chemin d’accès pour l’ancien hameau de Peynin, lieu peuplé depuis les Romains, dans un beau versant méditerranéen parsemé de genévriers sabines), avant de rejoindre la piste forestière face à l’oratoire de la « Maïré Maria ». Suivre la piste forestière qui monte à gauche.

Plus loin, ne pas poursuivre la piste qui tourne vers la droite, mais continuer tout droit par la piste qui part à plat en traversant l’ancienne piste de ski. Bientôt, ce sont de grands sapins qui dominent la forêt ; vue sur Aiguilles et, en face, le hameau ruiné des Eygliers, le vallon du Lombard. Ensuite la piste passe au pied d’une paroi de roches claires, puis, plus loin, traverse une ancienne piste de ski qui descend à gauche. Ignorer les chemins qui montent à droite et continuer toujours tout droit par la piste forestière. Bientôt, des câbles traversent la piste au-dessus de votre tête (on aperçoit un vieux pylône rouillé à droite), c’est l’ancien téléski de Chabataron. (Construit en 1937, il avait à l’époque le plus long dénivelé d’Europe ; Aiguilles était alors une station réputée.)

La piste monte doucement, puis finit par déboucher dans une vaste clairière où la vue vers la montagne du Malrif et la vallée d’Abriès est magnifique. La piste vire légèrement sur la droite, on découvre un ruisseau « pétrifiant ». (L’eau et l’air précipitent le calcaire pour créer une pierre poreuse que l’on appelle localement du tuf.)

La piste continue pour passer bientôt entre un ravin à gauche et une paroi de schistes clairs à droite, prudence. La piste remonte doucement, puis redescend avant de franchir un ruisseau. Elle descend ensuite plus franchement vers Abriès jusqu’à une bifurcation : ne pas monter à droite, mais continuer à descendre. Arrivé à un premier virage, suivre à gauche la piste qui continue toujours à descendre, pendant trois virages avant d’arriver à une dernière bifurcation. Ne pas prendre la piste qui part à droite vers Abriès, mais revenir à gauche vers Aiguilles.

Plus loin, si la barrière métallique est fermée (régulation du trafic forestier), on peut facilement passer à pied. On finit par rejoindre le camping municipal d’Aiguilles, le Gouret. Traverser ce camping puis, en arrivant à la dernière maisonnette à droite (l’accueil du camping), un petit cours d’eau se trouve à gauche. C’est un « adoux » du Guil, un bras d’eau peu profond et calme dans lequel les truites viennent frayer. Le site a été aménagé par la société de pêche du Queyras, respectez-le. Tout de suite après, ne pas prendre la piste qui monte à gauche.

Continuer par la route du camping vers le pont qui traverse le Guil. Prendre alors la piste qui monte à gauche, balisée « Aiguilles ». Cette piste monte et domine le Guil qui se trouve à droite. Le chemin finit par arriver dans une vaste clairière où se trouvent un chalet et le départ de l’ancien téléski de Chabataron. Descendre vers le téléski, puis suivre la piste qui, après deux lacets, amène au bord du Guil, au pont de l’ancienne petite centrale électrique. Il est possible de revenir le long de la route jusqu’au parking du « Guigounet », ou bien de traverser vers la miellerie, monter à Aiguilles jusqu’à la place Jean-Léa (maison du Queyras, mairie, office du tourisme…). Tout de suite à droite du tabac-presse, une petite rue descendante ramène au parking.

topo guide

Accès départ

Du rond-point de Ville-Vieille, suivre la direction d’Aiguilles (départementale 947). À Aiguilles, continuer en direction d’Abriès, passer l’hôpital local, se garer à gauche au parking du « Guigounet ».
Coordonnées départ - Lat.: 44.78068 Long.:6.86877

Guide référence

guide ref
7,50 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210