Difficulté: 
Randonnée
Temps: 
4h30
Dénivelé: 
600 m
Altitude Max: 
1980 m
Distance: 
7
km

Environnement

Patrimoine Soleil

Intérêt de la randonnée

Cette randonnée permet de visiter des villages abandonnés du Queyras, dans un versant sud typique. La montée est raide mais le sentier en lacets s’avère peu pénible si l’on prend son temps. Après l’effort, la découverte en longues traversées des villages oubliés est un vrai régal. Abandonnés depuis la fin du XIXe siècle jusque vers 1920, ces hameaux autrefois habités toute l’année ont ensuite servi d’estives aux paysans d’Aiguilles, avant d’être définitivement ruinés.
Il existe dans le Queyras au moins deux variétés de genévriers, très présentes dans cette randonnée. La première, Juniperus communis, pique et les baies sont comestibles ; la seconde, Juniperus sabina, ne pique pas et les baies sont toxiques. Le mieux reste donc d’admirer la nature sans trop la cueillir…

Description

Du parking, prendre la route qui monte sur la droite vers le village d’Aiguilles. Arrivé sur une placette (coiffeuse, terrasse, fontaine avec statue en bronze…), prendre à droite. Passer entre « la P’tite Auberge » et la boulangerie, remonter le petit parking à gauche jusqu’au dernier pont qui enjambe le torrent du Lombard sur la droite. Le GR 58 (balisage rouge et blanc) démarre à gauche après ce pont, en serpentant entre les vieilles maisons d’un quartier pittoresque. On sort rapidement du village pour arriver à un oratoire vide (le chemin est bien celui qui part à gauche de l’oratoire).

La montée s’effectue en lacets ; elle offre une très belle vue sur Aiguilles et le goulet du Lombard. Après environ une bonne demi-heure de marche, on arrive à « la pause » où se tient un vieux chalet en pierre. Prendre la piste à droite, puis à nouveau le GR tout de suite à gauche, avant d’arriver à la piste carrossable au-dessus qui mène au hameau du Lombard (altitude 1 674 m). Remonter cette piste pendant une vingtaine de mètres pour retrouver à droite le GR, avec un panneau indicateur « Eygliers ». Une belle montée en lacets dans les pentes parsemées de prés abandonnés et de genévriers rampants vous attend.

Après une heure de marche environ, on aperçoit déjà les ruines du village abandonné d’Eygliers, avec sa chapelle restaurée. Continuer sur le GR, qui traverse à gauche. On peut soit le suivre jusqu’à un petit oratoire qui se trouve à la jonction avec la piste, soit couper par un petit chemin à droite bordé de petits saules. On rejoint les ruines du village, puis la piste qui domine la chapelle. Admirer les vieilles fustes (murs en bois) écroulées (altitude 1 965 m). Continuer sur la piste qui part vers l’est puis monte légèrement vers le panneau d’un ancien sentier de lecture.

La piste continue de traverser le versant pendant environ 500 m, jusqu’à un autre panneau de lecture. On aperçoit plus loin une cabane de berger en bois (cabane de Strandès). Continuer la piste, sans descendre jusqu’à la cabane. Au bout de la traversée, on aperçoit tout droit vers l’est de grands prés abandonnés, ainsi qu’un gros mélèze. Traverser jusqu’à ce mélèze où se trouve un jalon balisé en jaune (chemin PR). À partir de là, le chemin n’est pas toujours bien marqué mais le balisage, discret, existe. Traverser, toujours à la même altitude pendant 200 m, jusqu’à un autre panneau dont la lecture est bien visible. Dès lors, descendre par une sente jusqu’à un mélèze (balisage jaune sur les pierres au sol et le mélèze).

Continuer de descendre en traversant vers la forêt. On aperçoit un panneau de lecture derrière des genévriers sabines rampants à l’orée du bois (1 920 m d’altitude). À partir de là, le chemin se dirige toujours vers l’est en traversée descendante dans la forêt (pierres au sol balisées en jaune).

Après la traversée du bois pendant environ 500 m, on aperçoit les ruines du hameau abandonné du Collet en aval. Le chemin descend à côté de la pente rocheuse qui se trouve à gauche. La traversée descendante se termine peu après à un autre panneau de lecture et poteau indicateur vers un belvédère à 5 minutes. On peut soit y aller, soit continuer vers les ruines en suivant les marques jaunes.

Arrivé au-dessus de l’ancienne chapelle ruinée, traverser à droite, vers l’ouest, vers un poteau indicateur « le Collet ». Avancer vers les mélèzes pour retrouver le chemin, parfois taillé dans la roche, qui ramène vers Aiguilles. Le chemin traverse à la lisière des mélèzes sur la droite. En bas, on aperçoit la route, le Guil et le camping municipal d’Aiguilles.

Traverser pendant environ 300 m jusqu’à un autre panneau de lecture, puis le chemin descend en traversée et rejoint un tout petit ruisseau après deux lacets. Ensuite, une longue et belle traversée s’effectue au pied d’une pente rocailleuse jusqu’au dernier panneau de lecture entre des rochers. On aperçoit Aiguilles que l’on rejoint par la piste du Lombard.

topo guide

Accès départ

Du rond-point de Ville-Vieille, prendre la direction d’Aiguilles (départementale 947). À Aiguilles, continuer en direction d’Abriès, passer l’hôpital local à gauche, se garer au parking «du Guigounet» tout de suite à gauche, après l’hôpital local. Altitude : 1 456 m
Coordonnées départ - Lat.: 44.78068 Long.:6.86877

Guide référence

guide ref
7,50 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210