Difficulté: 
Randonnée
Temps: 
6h
Dénivelé: 
940 m
Altitude Max: 
1720 m

Environnement

Balade gourmande Panorama

Intérêt de la randonnée

La randonnée arpente une forêt pour déboucher sur deux cabanes distantes d’une quarantaine de minutes, situées en bordure d’estives.
Si vous atteignez la seconde nommée « Crambots », il serait fort dommage de ne pas poursuivre jusqu’à la crête de Sède de Pan qui ouvre sur un cadre majestueux. Vous serez alors aux premières loges pour admirer le Lauriolle, le pic de Larie, le pic Montagnon et le mailh Massibé.
Bien que l’itinéraire présente un dénivelé de 940 mètres, la piste permet une ascension douce jusqu’à la seconde cabane. Les plus hardis emprunteront le chemin coupant la majeure partie des lacets de cette piste.

Description

Continuez à monter la route jusqu’à un virage très prononcé sur la droite (1). La route se transforme alors en piste qui va vous accompagner pendant les trois quarts de la randonnée. Vous pouvez choisir de la suivre jusqu’à la seconde cabane, elle présente un itinéraire doux mais plus long. Vous pouvez aussi suivre l’itinéraire décrit ci-dessous afin d’emprunter l’ancien sentier.

Poursuivez tout droit sur un petit chemin très joli en sous-bois. Le départ est un peu raide mais se radoucit très vite et rejoint la piste. Vous pouvez alors continuer à couper quelques lacets de cette piste. Vous atteindrez ensuite la cabane de Bordes, dont la situation géographique laisse le paysage se dévoiler derrière soi. Sur la gauche, la montagne du Rey et le Mail qui domine le plateau de Castet. Complètement à droite, le Moulle de Jaut. Derrière la cabane, la crête de Saubajot et le col d’Aran. Empruntez la piste derrière la cabane de Bordes pour atteindre la cabane de Crambots en quarante minutes. Arrivés à la cabane, prenez le chemin prolongeant la piste, qui rejoint la crête de Sède de Pan. Vous êtes alors aux pieds de deux jumeaux de par leur altitude de 1 973 mètres : le pic Montagnon et le mailh Massibé, séparés par le col de Losque. En arrière-plan se dégage le pic de Larie ainsi que le Lauriolle. Si l’envie vous vient de prendre encore de l’altitude, vous pouvez remonter le chemin toutes crêtes, mais en restant vigilant (falaises sur la gauche).

Pour le retour : même itinéraire qu’à la montée.

La tomme du Bénou : Les premières foulées de cet itinéraire conduisent à une ferme. Il serait judicieux d’y faire une halte : une bergère y fabrique chaque matin un fromage de brebis qui agrémentera avec bonheur le pique-nique. Et si vous avez la curiosité et la bonne idée de goûter le « greuil », cette douce spécialité élaborée avec le petit-lait, il vous faudra revenir le lendemain, car il s’achète sur commande. Anne Roland et Joseph Paroix élèvent 180 brebis de race basco-béarnaise. Ils transhument en juin à la cabane de Las Capessas, à trois heures de marche de l’exploitation, et l’été à la cabane de Cap de Pount, au pied de l’Ossau.

topo guide

Accès départ

Rendez-vous au village de Bielle, puis prenez la direction du plateau du Bénou. À la chapelle de Houndas, empruntez la petite route sur la gauche. Après avoir parcouru 500 mètres, garez-vous sur la droite.
Coordonnées départ - Lat.: 43.05876 Long.:-0.4631

Guide référence

guide ref
7,5 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210