Difficulté: 
Promenade
Temps: 
2h
Dénivelé: 
50 m
Distance: 
4
km

Environnement

Panorama Patrimoine

Intérêt de la randonnée

Dernière station balnéaire de la côte rocheuse avant l’Espagne, la ville est dominée par un cirque occupé en grande partie par la vigne. Au débouché de tunnels impressionnants, la gare internationale s’insère dans un relief tourmenté. Elle a favorisé le développement de la cité. Le tourisme prend le relais. La mer immense, la côte déchiquetée, l’arrière-pays sauvage font le charme de Cerbère.

Description

Nous descendons notre route d’arrivée en traversant le tunnel et, après le boulodrome, au point 1 , suivons à gauche la rue des Oliviers en contournant les cités ouvrières. Nous pouvons assister au lavage automatique des trains de voyageurs.

Au point 2 de la rue des Oliviers, avant de descendre des escaliers, un court détour nous permet d’observer la pérole, ce réservoir d’eau qui ravitaillait les machines à vapeur. Sa réplique espagnole est collée à la montagne. Devant nous, le hangar est affecté au changement des essieux, les voies ferrées espagnoles et européennes ayant un écartement différent. Au début du xxe siècle, les quais étaient animés par les transbordeuses, ces femmes qui transportaient des couffins d’oranges, des wagons espagnols vers les wagons français. Au bas des escaliers, nous nous engageons à gauche dans le tunnel sous les voies ferrées. Au débouché de celui-ci, nous empruntons à gauche un second tunnel où se côtoient la route des vignes et le fleuve côtier Riberal (Ribéra Gran de San Salvador). Nous franchissons celui-ci sur la passerelle en face de la poste et partons à droite. La rue Barrat longe le haut mur qui soutient la plate-forme ferroviaire artificielle. C’est dans ce quartier de la Rapinya que furent construites à la fin du xixe siècle les premières maisons de Cerbère, par les ouvriers affectés à la construction du chemin de fer, ces astucieux récupérateurs de matériaux de construction.

Au point 3 , un détour mène à l’extrémité du mur pour visualiser le tunnel ferroviaire qui s’enfonce vers l’Espagne. La rampe en béton accède à la rue Cluzel qui traverse le quartier et sert de balcon sur la gare. Par les rues des Douaniers et de l’Abbé- Baibé, au n° 13, nous sommes devant les anciens bains-douches. Nous gagnons l’élégante église Saint-Sauveur, construite en 1880, aux rosaces et vitraux magnifiques. La rue du 18 Juin 1940 traverse le lotissement SNCF, longe le cimetière en terrasses à la vue imprenable et joint la route du bord de mer par la rue des Porteurs.

Là, au point 4 , nous proposons en détour la visite du cap Cerbère doté d’un phare solaire, en empruntant le trottoir. La rue du Maréchal Joffre glisse le long de la baie. Au passage piétons de l’école, nous partons à droite, en direction de la rue Anatole France. La place de la République est le centre commerçant de la cité. Nous empruntons la passerelle, la rue du Riberal à droite, les escaliers, nous longeons le wagon des transbordeuses, la statue d’une transbordeuse après le passage piétons (l’OT est proche), puis nous grimpons la nationale en balcon. Après le passage du « Pont Neuf » audessus des voies ferrées, nous obliquons à gauche, retraversons les voies sur le pont ancien. Le curieux belvédère du Rayon Vert de 1932, classé, était un hôtel luxueux qui accueillait les voyageurs en transit (pour visiter : 04 68 88 41 54). Après l’hôtel, un « gauche, droite, droite piétons » au milieu de jolies petites maisons nous conduit à l’avenue de la Côte Vermeille. Sur la droite, la passerelle, puis à gauche l’escalier, nous sommes dans l’avenue Semard qui joint le point 1 et la gare.

topo guide

Accès départ

La N114 prend fin à la douane qui domine la ville. Nous atteignons le parking gratuit de la gare SNCF en prenant sur notre droite, avant la baie, la rue montante Ducros, fléchée « Pharmacie ».
Coordonnées départ - Lat.: 42.44179 Long.:3.16297

Guide référence

guide ref
7 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210