Difficulté: 
Balade
Temps: 
2h
Dénivelé: 
325 m
Altitude Max: 
1260 m

Environnement

Panorama

Intérêt de la randonnée

Pas un seul dépliant de l’office du tourisme des Houches, que ce soit pour l’été ou l’hiver, qui ne comporte au moins une image prise depuis Charousse, et combien de cartes postales…Ils sont pourtant peu nombreux ceux qui connaissent cet alpage au goût d’autrefois, décor occasionnel de cinéma.
Balade facile pouvant être un peu longue pour les plus jeunes. Dans ce cas, se garer au sommet des Chavants, de suite après le chalet des Amis de la Nature.

Description

Au pied du hameau des Chavants, vous trouverez un lac, une falaise d’escalade, un parcours « d’accro branche » et des jeux pour les enfants.

La balade débute le long des tennis. La route goudronnée cède sa place à une piste, vestige de l’ancienne et unique voie d’accès jusqu’en 1870, qu’ont emprunté à tour de rôle les mulets, chars à bancs puis diligences. À votre gauche, une niche creusée dans la roche abrite l’oratoire de Notre-Dame des Voyageurs et de la Bonne Mort, au sommet de la « terrible » montée Pélissier, ultime obstacle sur la route d’un long voyage allant à la découverte des merveilles de Chamouny.

La descente vers Servoz s’engage et côtoie un court instant la voie ferrée. Il vous faut quitter la piste pour ce charmant sentier qui remonte maintenant à gauche sous le couvert de la hêtraie jusqu’à une ferme isolée. Son chemin d’accès mène à la route, une des rares qui soit peu fréquentée par les automobilistes, bien connue des cyclistes qui vont des Houches à Passy. En la suivant sur 350 m en amont, délaissez l’entrée d’un centre de vacances dans le virage pour monter par la route suivante à droite : le hameau de Vaudagne vous accueillera, avec son école, ses vieilles bâtisses et sa chapelle. Et même si les promoteurs tentent bien de s’insinuer doucement dans ce cadre champêtre, l’essentiel du décor est préservé : la vue s’étend depuis l’aiguillette des Houches, en face, jusqu’à la chaîne du Mont-Blanc.

Sous les pentes du col de la Forclaz (« la fourche ») et du Prarion, la montée se poursuit par les prés puis la forêt de conifères avant de déboucher au dernier moment dans les alpages de Charousse (« champ glacière »). Les fermes sont disposées sur des affleurements rocheux polis par le passage des anciens fleuves de glace. En provenance des hautes cimes du Mont-Blanc, des blocs de granit sont échoués dans l’herbe, appelés aussi blocs erratiques. Et la dernière colline plantée de mélèzes élancés n’est autre qu’un amas de roches de toutes tailles, accumulées en bordure des glaciers : une moraine. L’été, moutons, chèvres et vaches se partagent cet espace naturel. Ainsi, tous ces éléments sur le fond rocheux, glacé ou enneigé, participent à la composition de cartes postales, renouvelée d’heure en heure, saison après saison. Prenez votre temps pour traverser ce décor de films (Premier de cordée, Les Aiguilles Rouges…) avant de basculer en direction des Chavants que l’on traverse littéralement de haut en bas, depuis le chalet des Amis de la nature jusqu’au parking et à la télécabine.

topo guide

Accès départ

Traversez la commune des Houches jusqu’à la télécabine du Prarion. On peut s’y rendre par la route en voiture ou en bus (ligne Chamonix - Les Houches), mais aussi en train (arrêt sur demande au Viaduc Sainte-Marie).
Coordonnées départ - Lat.: 45.89444 Long.:6.78083

Guide référence

guide ref
7,5 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210