Difficulté: 
Randonnée
Temps: 
3h20
Dénivelé: 
420 m
Distance: 
10
km

Intérêt de la randonnée

Des chèvres sauvages ont élu domicile dans les chênaies et châtaigneraies, aux abords de fontaines à l’eau fraîche.

Description

À l’office de tourisme proche nous prenons à gauche l’escalier, la placette de la Mairie, la rue du Puig, à gauche celle du 14 Juillet, puis à droite la rue du Maréchal Joffre qui débouche sur la place de la République ombragée par un puissant platane. Face à la curieuse église rectangulaire, voûtée, aux rares ouvertures, nous empruntons la rue de l’Église. Le balisage jaune sera pour un temps notre guide. à la retenue d’eau nous partons à droite en suivant le canal.

Nous quittons ensuite canal et balisage pour prendre à droite le gué sur la rivière de Laroque et déboucher sur une route en (2) goudronnée que nous suivons à gauche (après de grosses pluies, variante par la source ferrugineuse). Rapidement, le goudron fait place à la piste caillouteuse DFCI 357 qui longe les murs du village primitif et s’élève en lacets. Après le 4me virage nous arrivons à un croisement de pistes en (3) que nous marquons d’une pierre. Nous partons à droite sur la piste miombragée qui domine le village et la plaine. Dans la châtaigneraie, à la fontaine dels Simiots, ces hommes-singes qui seraient venus d’Arles sur Tech, nous sommes à 350 m d’altitude.

Nous quittons la piste pour grimper en (4) sur la gauche le sentier des Fontaines balisé en jaune. À droite, le grand abri sous roche abrite-t-il toujours les simiots ? Lorsque nous coupons un sentier sur une croupe, nous atteignons à 500 m d’altitude le point culminant de la randonnée. Le sentier descend en pente douce dans les chênes verts et chênes-lièges. De vieux murs, d’anciennes aires de charbonniers, des points de vue sur la vaste plaine du Roussillon, nous coupons un ravin, profitons de la table de piquenique ombragée, partons à gauche sur la piste et nous rafraîchissons à la fontaine de la Vernosa, ce lieu encore planté d’aulnes et fréquenté par sangliers et renards. Nous descendons la piste blanche réalisée par Pierre Buffaut en 1860 pour permettre le reboisement en pins des Hautes Albères après le travail des charbonniers. La piste, souvent pierreuse, offre des vues sympathiques sur la rivière qui coule en contrebas. Nous espérons rencontrer le troupeau de chèvres sauvages en ces lieux âpres. Nous refermons soigneusement la barrière et retrouvons le croisement que nous avons marqué d’une pierre, puis, plus bas, la route goudronnée.

Sur notre gauche, la chapelle squelettique Roca Vella, dont l’abside est surmontée d’un donjon, date des xie et xiie siècles. La vue sur le village historique, enserré dans les hautes fortifications, est magnifique. À la chapelle restaurée Sant-Sebastia, sur la droite en (5), le chemin de la Florentine traverse les jardins, franchit la rivière, escalade la rue du Château et joint la place de la République. Par la rue Arago, nous gagnons le parking.

topo guide

Accès départ

De la D618, nous gagnons le centre-ville de Laroque-les-Albères et stationnons près de la mairie, à 100 m d’altitude.
Coordonnées départ - Lat.: 42.52259 Long.:2.93456

Guide référence

guide ref
7 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210