Difficulté: 
Balade
Temps: 
2h30
Dénivelé: 
250 m
Altitude Max: 
1969 m

Environnement

Panorama

Intérêt de la randonnée

Prenez de la hauteur, et de sa position centrale, le Prarion vous offrira pour de faibles efforts, une incomparable vue panoramique à 360°. Vous pourrez ensuite prendre si le coeur vous en dit, la direction de l’alpage toujours en activité de la Charme. Vous pouvez y goûter ou emporter les fromages de chèvre fabriqués sur place. C’est en ce lieu qu’une grande partie du film « le Malabar Princess » a été tourné, été comme hiver le décor s’impose de lui-même.
Soyez attentifs sur la partie sommitale du Prarion si vous êtes accompagnés d’enfants. Remarque : Itinéraire fortement déconseillé par temps orageux.

Description

Dès la sortie de la station supérieure que l’on contourne, suivre le chemin balisé de flèches rouges. L’itinéraire remonte la crête à travers une forêt clairsemée qu’affectionne le petit coq de bruyère (tétras-lyre). Au sommet, c’est l’ensemble des massifs et de nombreuses vallées que l’on peut admirer. Le contraste est saisissant en allant des sommets pointus et englacés du Mont-Blanc aux falaises calcaires des Fiz. En fouillant du regard, vous découvrirez mille détails sur ce vaste horizon ; de là, la terre des hommes ressemble à une maquette. Après cet aller-retour, dirigez-vous en direction de l’hôtel du Prarion puis vers la « pyramide » du mont Joly, cette montagne séparée de la nôtre par la vallée des Contamines-Montjoie. En route, vous reconnaîtrez la linaigrette par sa fine tige terminée par un ou plusieurs pompons cotonneux. Elle pousse dans les tourbières. Ces anciens lacs comblés par la végétation (sphaignes) témoignent du climat des presque neuf mille dernières années grâce aux pollens qu’ils ont emprisonnés. Dans les alpages du chalet de la Charme, moutons et chèvres sont parfois gardés par le chien patou, originaire des Pyrénées. Ses aboiements vous recommandent de ne pas vous approcher, c’est qu’il prend son travail très au sérieux et protège son troupeau des dangers, principalement des chiens errants et du loup, quand il reviendra, si ce n’est déjà fait. En tournant autour de la montagne, le glacier de Bionnassay s’imposera à vous. Une ligne oblique à sa gauche barre la montagne, sous l’aiguille du Goûter. Il s’agit du fameux tramway du Mont-Blanc qui emporte, en plus des randonneurs et simples visiteurs, les alpinistes sur la voie normale du toit de l’Europe. Les concepteurs de ce train à crémaillère l’avaient imaginé atteindre le sommet. L’utopie prendra fin avec la première guerre mondiale, le train s’arrête au Nid d’Aigle, à 2 372 m.

Poursuivez par la piste forestière pour déboucher dans la pelouse des pistes de ski qui dominent le col de Voza. En remontant vers le Prarion, vous croisez sans le savoir la piste de descente masculine de Coupe du Monde : la « verte des Houches ». Vous pouvez également traverser le col et remonter jusqu’au téléphérique de Bellevue, en suivant plus ou moins les rails. Votre ticket y est valable.

topo guide

Accès départ

Rendez-vous à la télécabine du Prarion. Desservie par le bus ou le train (arrêt sur demande au viaduc Sainte-Marie), elle est située presque au fond de la commune des Houches, direction les Chavants.
Coordonnées départ - Lat.: 45.8863 Long.:6.7526

Guide référence

guide ref
7,5 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210