Difficulté: 
Promenade
Temps: 
2h15
Dénivelé: 
100 m
Distance: 
5,5
km

Environnement

Patrimoine

Intérêt de la randonnée

Port naturellement en eau profonde, la cité s’ouvre largement sur la Méditerranée depuis des millénaires. Ville cosmopolite, populaire, attachée à son vignoble, elle vit intensément durant toute l’année grâce à son trafic portuaire important, à un tourisme de toutes saisons favorisé par la beauté des lieux, l’ensoleillement généreux, la protection qu’offrent les Albères maritimes et la proximité de l’Espagne.

Description

Nous revenons vers l’hôtel et prenons la Route Stratégique. Nous descendons à droite l’escalier jusqu’à la place Castellane, célèbre pour sa vue superbe sur la rade, une oeuvre du peintre écossais Mackintosh qui était architecte de métier et la statue de Fenouille et Fenouil. Au pied de la place, près du port de plaisance, nous sommes sur la scène d’un théâtre antique. Nous prenons à gauche vers l’office de tourisme situé en (1), sous les arcades, grimpons la rampe Torcatis, suivons en face la rue du 11 Novembre puis à droite, au sommet d’escaliers, celle du 4 Septembre.

Nous contournons l’école Pasteur, joignons la paisible place ombragée Bélieu, négligeons les escaliers qui descendent au port de pêche et prenons sur la gauche ceux qui débouchent dans la rue Bellevue, bordée par de petites maisons fleuries. D’autres escaliers, la rue Lamartine à gauche, la rue Blanc à droite, le passage au-dessus de la D114, la vue sur le dôme, l’obélisque, l’église, dans la rue Mailly celle du Soler à gauche, nous longeons le cimetière et nous atteignons en (2) la côte rocheuse sauvage. Nous admirons à l’angle du cimetière la statue La Victoire ailée qui domine le tombeau de Jules Pams.

Nous empruntons à droite le Sentier du Littoral balisé en jaune, passons à 57 m d’altitude devant des blockhaus et arrivons devant la batterie de la Mauresque construite en 1880. En (3), nous quittons le sentier bordé de tamaris, salicornes et genêts. Par la rue Carola, la rampe de l’Avenir, la rue de la Liberté, nous sommes en (4). Une courte boucle bucolique sur la gauche, parmi les petites maisons avec jardinets, nous entraîne dans le jardin secret de Port-Vendres. La rampe de l’Observatoire, l’avenue Vauban à gauche, la rue Arago, dite du Soleil, et son église N.-D. de Bonne Nouvelle, nous arrivons en (5). Au-delà, le fort Fanal est un site classé, construit par Vauban au xviie siècle. La vue sur l’entrée du port est superbe.

Au square, près de la Criée, le bar à huîtres nous accueille. Nous revenons par les quais, le long du port de pêche, gagnons la place de l’Obélisque et visitons la rue piétonne et commerçante Jules Pams qui débouche, au-delà du Vieux Port, sur les quais du port de plaisance. Quai F. Joly, en (6), nous offrons aux bons marcheurs un aller-retour panoramique de 4 km (1 h), balisé en jaune : le port marchand, l’anse des Tamarins, la redoute Béar et son musée Sidi-Ferruch, le fort Mailly, le feu du Môle. Du point (6), nous retrouvons la place Castellane et la gare.

topo guide

Accès départ

A la fin de la voie rapide N114, nous suivons la direction de Port-Vendres centre puis celle du centre commercial et du fort Saint Elme. Le parking de la gare SNCF est gratuit.
Coordonnées départ - Lat.: 42.51373 Long.:3.10276

Guide référence

guide ref
7 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210