Tour de Vénasque

Difficulté: 
Randonnée
Temps: 
6h à 7h
Dénivelé: 
1100 m
Altitude Max: 
2444 m
access access

Environnement

Panorama Soleil

Intérêt de la randonnée

Vous avez sûrement entendu parler de l’Hospice de France, autrefois tenu par les hospitaliers de l’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. C’est de ce point que démarre la randonnée. Vous garderez également un souvenir inoubliable du passage au port de Vénasque, brèche taillée, dit l’histoire, sur ordre des comtes du Comminges.

Description

Le chemin passe devant la stèle dressée à la mémoire des résistants et vous indique la direction du port de Vénasque. Au bout d’une dizaine de minutes vous passez le pont de Penjat, (sentier n° 23). La montagne qui se dresse devant vous paraît bien raide : en effet, la falaise du « culet » semble difficilement franchissable.

Cependant les lacets s’enchaînent les uns derrière les autres et 2 heures après le départ vous arrivez aux ruines de la cabane de l’Homme près de laquelle se trouvent des bornes napoléoniennes : vous êtes toujours sur la route départementale 125. Le chemin est plus aisé, quelques lacets plus loin vous arrivez aux lacs du Boum gardés par le refuge de Vénasque. Le sentier contourne les lacs par la gauche : après la traversée d’un immense éboulis, vous attaquez les derniers lacets qui vont vous conduire au port de Vénasque (2 444 m).

Après 3 h de marche, plus de 1 000 m d’ascension et près de 80 lacets, le spectacle qui s’offre à vous est à la hauteur de vos efforts. D’un seul coup apparaît devant vous le glacier de la Maladeta couronné par le pic d’Aneto (3 404 m). Depuis le port de Vénasque, vous descendez le versant espagnol et dès le deuxième lacet, vous prenez à gauche le sentier légèrement remontant qui file, plein est, vers le port de la Picade. Vous pouvez observer pendant cette traversée la disparition des eaux de fonte du glacier de la Maladeta au trou du Toro. Ces eaux ressortiront de terre sur le versant nord des Pyrénées, au goueil de Jouéou (la source de la Garonne) dans la vallée d’Artiga de Lin.

Le pas de l’Escalette est tout près du port de la Picade. Il va marquer le début de votre descente vers le plateau du Campsaure. Le sentier bien tracé suit la crête de Crabides jusqu’au pas de la Mounjoye et finit par atteindre le rebord du plateau du Campsaure. à l’intersection des chemins, prendre à gauche le sentier n° 22 (Hospice de France par Fontaine Rouge). En quelques lacets vous perdez les 300 derniers mètres de dénivelé et, après plus de 6 h de marche, vous apercevez de nouveau le bâtiment de l’Hospice de France : le tour des ports est bouclé.

topo guide

Accès départ

Depuis Luchon, empruntez la D 125 en direction de Superbagnères. Après 5,5 km, laissez la D 46 qui continue jusqu’à la station de ski et prenez à gauche la direction de l’Hospice de France où vous laisserez votre véhicule.
Coordonnées départ - Lat.: 42.72138 Long.:0.65373

Guide référence

guide ref
6,90 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210