Difficulté: 
Randonnée
Temps: 
3h30
Dénivelé: 
580 m
Distance: 
9
km

Environnement

Ombre Patrimoine Sauvage

Intérêt de la randonnée

Autour de l’âme du Vilar, un lieu chargé de 6 000 ans d’histoire, nous parcourons un cirque pentu, très ombragé, sauvage, de l’étage méditerranéen à l’étage montagnard.

Description

Nous gagnons l’église romane Saint étienne, bâtie au xiie siècle, par l’allée Marilou Poinsot, suivons le carrer de la Tramuntana et sur la droite de la rue principale, empruntons le cami del Vilar, route goudronnée qui monte dans la combe. à une fourche en (1), nous prenons la belle piste en terre DFCI AL7, traversons le ruisseau de Villelongue et, dans une épingle à cheveux à gauche, nous quittons la piste pour aborder sur notre gauche le sentier balisé en jaune. Dans les chênes-lièges et les cistes, à 225 m d’altitude, nous bénéficions d’une vue remarquable sur Montesquieu des Albères.

Nous refusons un sentier à droite et grimpons allégrement. La chênaie s’ouvre, nous prenons le temps d’une photo exceptionnelle du prieuré del Vilar. Nous retrouvons la piste, longeons le ravin sauvage de Terradelles et en (2) quittons la piste DFCI sur la gauche pour suivre le chemin herbeux à plat. Ce vieux chemin muletier, qui monte dans la subéraie, passe à proximité d’un cortal en ruine. Par une autre trouée de la végétation, nous apercevons dans la plaine du Roussillon le lac de Villeneuve et de Raho. Après le ruisseau, nous entrons dans une vaste hêtraie qui s’étend sous le pic Saint-Christophe. Un deuxième ruisseau et la montée se raidit. À 470 m d’altitude, le sentier suit une courbe de niveau. Nous arrivons aux petites cascades de la rivière de Villelongue. Sous les grands hêtres, l’endroit est superbe.

Nous atteignons à 610 m d’altitude le col del Reposador en (3), notre point culminant. Dans la descente pentue, nous refusons deux sentiers à droite et débouchons en (4), au coeur du vallon, sur un joyau de l’art roman, le prieuré Santa Maria del Vilar, créé en 1 083 par des chanoines augustins sur une ancienne église. Magnifiquement restauré, il est le siège d’une communauté orthodoxe monastique. Les moines se chargent de la visite : l’abbatiale avec son cloître promenoir, la salle vestige de l’église primitive carolingienne, la haute muraille protectrice. Par la route d’accès au prieuré, empruntée jadis par les pèlerins qui se dirigeaient vers Saint-Jacques de Compostelle, nous regagnons le village.

topo guide

Accès départ

Les D618 et D61a nous conduisent au centre-ville. Là, au majestueux platane, nous obliquons à droite vers la poste et stationnons derrière la mairie, au pied des commerces, à 115m d’altitude.
Coordonnées départ - Lat.: 42.526275 Long.:2.903227

Guide référence

guide ref
7 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Commentaires

  • Jacques Fraiche 06.09.2018, 6:34 pm

    Bonjour Nous avons tenté de réaliser cette randonnée aujourd'hui dans le sens inverse de celui que vous décrivez. Nous avons atteint le col d'El reposador je suppose (vu une barre rocheuse) mais n'avons pas trouvé le chemin pour redescendre, nous avons dû redescendre par le chemin emprunté pour monter. Ce chemin est il toujours bien balisé ? Cordialement

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210