Sous le Rocher de Sampzon - La Chastelas et la "Font Vive" de Grospierres

Difficulté: 
Promenade
Temps: 
2h
Dénivelé: 
80 m
Distance: 
4
km

Environnement

Curiosités naturelles Forêt Panorama Patrimoine

Intérêt de la randonnée

Une source vauclusienne donnant naissance, dans une vasque d’eau claire, à un ruisseau « en eau » toute l’année. Ce site paradisiaque et ombragé, situé au pied de la montagne, permit l’édification d’un castrum puis d’un village aujourd’hui en ruine, sur le piton rocheux le surplombant. La montée se fait à l’ombre de la chênaie, dans une fine roche calcaire blanche que l’on nomme « calcarénite ». Une visite de ce beau village, un petit tour sur le piton pour profiter de la vue, un moment de repos et de méditation à la chapelle Notre-Dame-des-Songes, enfin le retour par des espaces agricoles d’abord en friche puis exploités feront de cette balade un havre de tranquillité.

Description

Passez la barrière de Font Vive qui n’interdit le passage que des véhicules et continuez le chemin (sud-est). Des vignes et d’anciennes oliveraies bordent ce chemin duquel, en levant la tête, vous apercevez le vieux village. Continuez dans le bois de chênes en enjambant plusieurs fois le ruisseau : vous arrivez au trou de la Font Vive.

Au pied de la montagne, dans une belle clairière où il fait bon prendre le frais lors des grosses chaleurs, cette source vauclusienne d’une eau translucide jaillit du sous-sol par un jeu de siphons et de collecteurs d’eau. De là, empruntez un sentier, balisé de jaune et blanc, qui monte directement au Chastelas, le vieux village de Grospierres construit au Moyen Age et habité jusqu’au XIXe siècle. Une association de sauvegarde rénove ces vieilles pierres. Respectez le site et ne vous aventurez pas dans les maisons en ruine. L’ambiance de ce village construit à flanc de la colline en calcarénite change en fonction de la luminosité qui teinte la pierre. Vous découvrez un habitat traditionnel abandonné où l’on devine des jardins jadis bordés de mûriers. Quelques maisons retapées, des fours à pain, des vestiges du temps jadis jalonnent votre visite qui vous mène par ses ruelles pavées en haut du village. Le point le plus haut, aujourd’hui champ de pierres, abritait le castrum et son donjon situé sur le rocher duquel, après une courte grimpette, une vue superbe sur le mont Lozère et les Cévennes ardéchoises s’offre à vous.

Du haut du village, suivez le balisage jaune et blanc puis le GR4 rouge et blanc et montez en 500 m à la chapelle Notre-Dame-des-Songes, lieu propice au recueillement et à la méditation. Votre promenade s’arrête là, il vous faut faire demi-tour et redescendre la ruelle. Au bas du village, ne reprenez pas le sentier de la Font Vive mais continuez sur le large chemin qui redescend (nord) à travers les cultures anciennes et étagées (ouest) d’où vous apercevez le parking. Arrivé au bas du chemin, reprenez à gauche la route de la Font Vive jusqu’au parking.

topo guide

Accès départ

A Grospierres, se diriger en direction de la mairie, puis suivre la direction « Font Vive ». Parking: Près de la barrière de Font Vive.
Coordonnées départ - Lat.: 44.38902 Long.:4.28176

Guide référence

guide ref
7,50 €

Carte IGN

Pour vous accompagner dans vos balades, vous pouvez vous munir aussi de la carte du secteur

Avis sur la rando

Envoyer un commentaire

Nous contacter

 

Editions Les Guides Goursau

20, rue Hermès

31520 Ramonville Saint-Agne

Tél : 0561732988 - Fax : 0561399210